Accueil – Home

Khosro par Camille Sinoir

Je peins mon état et mon état devient mon œuvre.
Dans mon atelier, il y a un gouffre de cendre, et chaque fois que j’y entre, je tombe. Je me mets debout, et je suis mon regard qui surgit de la gauche de mes yeux.

I paint my state and my state becomes my work.
In my studio, there is a hole of ashes and whenever I enter it, I fall in the hole. I rise up and follow my gaze that emerges from the left side of my eyes.